En route sur le Camino del Inca!

December 3, 2019

Récit de notre promenade-découverte du Qhapaq Ñan

 

Lima Accueil a organisé le 19 novembre dernier une superbe promenade guidée par David Pino, directeur de l’association culturelle « Lima La Única »

 

 

Qhapaq Ñan : Promenade dans le centre-ville de Lima le long de la route préhispanique

 

Le Qhapaq Ñan est un réseau de routes inca et pré-inca reliant différents points d’importance militaire, religieuse, administrative et sociale au cours de l’empire Inca.

 

Le 21 juin 2014, il a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en raison de son importance en tant que patrimoine politique, social, culturel et économique dans six pays où cette route a été trouvée.

 

L'une des raisons, acceptée par de nombreux historiens – pour que Pizarro ait fondé la Cité des Rois ici – était l'existence d'une civilisation avec un réseau de routes et un système hydraulique.

 

Les Incas ont établi la route de Qhapaq Ñan sur les voies conçues par les cultures qui existaient auparavant. La culture de Lima était la plus importante, mais il y avait également les Colli, Garagay, Armatambo, Ichma, entre autres, qui se sont développés dans les vallées de Rímac, Chillón et Lurín. Ainsi, l’empire inca s’établit en unifiant les itinéraires de ces petites cultures pour les intégrer au grand Camino Imperial.

 

Plus tard, lors de la Conquête, les Espagnols utiliseraient ces routes établies pour se déplacer et se développer sur le territoire national, laissant ainsi les bases initiales utilisées ensuite par la capitale de la nouvelle République.

 

À Lima, il existe également des preuves de cet important chemin qui semble aujourd'hui faire défaut dans le nouveau tracé urbain. Cependant, au cours de cette promenade de trois heures, nous découvrons les rues du centre historique où passait l’une de ses branches les plus importantes : celle du temple Pachacamac. Cet itinéraire suit de près le passage des rivières.

 

Nous commençons la promenade par une rue au nom plus que symbolique : « Camaroneros », située dans le quartier de Rímac, avec un trait irrégulier qui marque le début de cette route et qui permet de traverser de l'autre côté de la rivière – jusqu'au centre historique – par un pont de cordes et de bâtons appelé Rayito de Sol.

 

La rue Rinconada de Santo Domingo nous accueille, limites jadis de l'imposant couvent de l'Ordre de Santo Domingo, l'une des congrégations religieuses les plus influentes depuis la fondation de Lima. Leur couvent a été situé sur la route préexistante, devenue jirón Conde de Superunda, car leurs missionnaires pouvaient partir d'ici pour se rendre dans d'autres régions du pays dans le leur désir d'évangélisation. Le bureau de la Poste est un autre bâtiment important situé sur ce tracé, qui utilise évidemment la route déjà établie.

 

Nous continuons notre chemin jusqu'à l'actuelle Plaza de Armas, où se trouve le Palais du Gouvernement, construit précisément à l'emplacement de la maison ou tambo du Curaca de la vallée de Rímac : Taulichusco, à proximité de la route royale.

 

Le jirón Junín est la continuation du jirón Conde de Superunda. Sur cette route se trouvent d'importants bâtiments tels que les locaux de l'Inquisition, l'ancienne université de San Marcos et l'Hôpital de la Caridad (où se tient actuellement le Congrès de la République). De même, l'ancien collège de théologie de Santo Tomas de la Santísima Trinidad (au XXe siècle, a pris place la grande unité scolaire Mercedes Cabello) et la Maison de la Monnaie. Ces bâtiments ont été construits le long d'une route ayant une importance préexistante, une route royale.

 

 

 

Nous arrivons à la Plaza Italia de los Barrios Altos, où une route directe suivait vers la sierra et constitue l'un des arrêts les plus significatifs de cette route, car il s’y trouvait le temple du dieu le plus important de cette vallée, un oracle très puissant qui répondait aux préoccupations de ceux qui le demandaient et qui s'appelait "Rimaq", ce qui signifie le hablador, ou le causeur, et qui a donné son nom à la vallée et à la rivière qui la traverse.

 

Un rocher percé, à l’origine de nombreux récits, se situe du côté de la route qui, dans ce quartier de Barrios Altos, a déjà perdu sa ligne droite de rue hispanique pour suivre une trajectoire sinueuse, marquée par le passage d’un ancien fossé : le canal Huatica. Dans le coin actuel du couvent Notre-Dame du Carmel, il y a un carrefour appelé Cinco Esquinas. Notre chemin à partir d'ici est déviée par le jirón Huánuco vers la route qui nous mène à Pachaqamaq.

 

Nous arrivons à la place de Buenos Aires et passons par la porte de l'église Notre-Dame de Cocharcas, une importante fraternité mariale associée à l'époque vice-royale aux indigènes – tout comme le Señor de los Milagros l’était aux descendants d'Africains –, et logiquement située sur une route qui pendant des centaines d'années était utilisée par les natifs de la vallée.

 

Notre promenade, dans le centre historique le long de l'itinéraire préhispanique de Lima, se termine à l'intersection de l'avenue Grau et du Jirón Huánuco. À ce carrefour, un nouveau versant en direction du sud apparaîtrait, qui est presque parallèle à un autre qui a servi de guide pour établir l'avenue Paseo de la República.

 

Le parcours continue sa route à travers ce qui est maintenant les quartiers de La Victoria, San Luis, San Borja, le long d’avenues Aviación et Caminos del Inca, jusqu'à Armatambo et de là à Pachaqamaq, la fin de cette route dont nous avons vu un de ses tronçons les plus importants et qui nous a laissé de notables bâtiments historiques au centre de Lima.

 

Norma

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

LE BAR DU MOIS  

 

AYAHUASCA

http://www.ayahuascarestobar.com

Partant pour se faire un petit apéro à Barranco ce mois-ci. Allez à la découverte de ce resto-bar hors du commun.

"Ayahuasca Restobar Lounge se encuentra en una casona barranquina de la era republicana, llamada Mansión Berninzon, construida entre los años 1875 y 1895.

El local se aperturó el 17 de julio de 2008 y desde esa fecha se ha consolidado como una propuesta muy atractiva por su originalidad y encanto.

En Ayahuasca hemos creado un ambiente que rompe la rutina, que es acogedor y que sobretodo es reconocido como un referente de nuestra identidad cultural."
 

SUIVEZ NOUS SUR
  • Facebook Social Icon
  • Facebook - Gris Círculo
POSTS RECENTS

November 28, 2019

November 28, 2019

November 12, 2019

Please reload

© 2017 Créé et imaginé par Frédéric Loward

Mentions légales

Mention

  • Facebook B&W
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now